Pilotage des OBNL: construire ou réinterroger son projet associatif

Le 18 mars 2016 / Par Romain Isaac

Construire un projet associatif, ou encore s’assurer de son sens, nécessite de passer par 3 grands axes :

  • Le diagnostic ;
  • La définition des objectifs et la formalisation d’un plan d’actions ;
  • Les modalités opérationnelles.

Le diagnostic

Le diagnostic se construit autour de 2 phases :

  • Un état des lieux interne et externe.
  • Une analyse des données : repérer les besoins de l’OBNL par l’identification de ses forces et faiblesses.

Pour cela il convient de se référer à des questionnements très simples permettant de se concentrer sur l’essentiel et synthétiser les besoins :

  • Quelles sont les valeurs et principes qui fondent l’action de l’OBNL ?
  • Dans quel contexte l’organisation est-elle inscrite ?
  • L’OBNL répond-elle à ses missions ?
  • Quelle est sa capacité d’action ?
  • Qu’est-il attendu de l’OBNL ?
  • Que représente l’organisation aujourd’hui ? Pour les partenaires ? Pour les adhérents ? Pour les donateurs ?

La définition des objectifs et la formalisation d’un plan d’actions

Cette phase est essentielle puisqu’il y est interrogé la pertinence des objectifs entre le diagnostic et le positionnement de l’OBNL sur son territoire et dans sa mission. Les orientations choisies représentent la politique de l’organisation.

Lors de cette étape il est important de réinterroger le sens et la direction que l’OBNL souhaite prendre.

  • A quel(s) besoin(s) l’organisation souhaite-t-elle répondre ?
  • Quels services souhaite-t-elle proposer sur le territoire (villes, provinces…) ? En réponse à quelles attentes ?
  • A quelle(s) amélioration(s) l’OBNL souhaite-t-elle participer ?

 

Axes étudiés Références et éléments de réponses
Donner du sens Quels enjeux ?

Quelles valeurs ajoutées apporte le projet associatif ?

Valeurs et identité Quelle image souhaite-t-on véhiculer au travers de notre structure ?

Quels défis ?

Quelles coopérations ou partenariats ?

Intégration politique Les choix politiques sont-ils partagés avec d’autres institutions ?

La structure s’intègre-t-elle dans les orientations fédérales ?

 

Les modalités opérationnelles

Afin de déterminer les modalités opérationnelles, il est essentiel de se demander :

  • Quelle(s) action(s) mettre en place pour répondre aux orientations fixées ?
  • Quelles ressources sont mobilisables pour atteindre les objectifs ?
  • A quelle échéance ?

La formalisation de ces moyens opérationnels doit faire référence à trois grands points incontournables :

  • La gouvernance (Cf. article « La spécificité de la relation entre le conseil d’administration et l’équipe de direction ») : modalités de pilotage de l’OBNL (répartition des tâches, modalités de partage de l’information et des prises de décision…).
  • L’organisation.
  • Le management.

Image: FreeDigitalPhotos

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone